Un observatoire des politiques d’IA

L’OCDE a récemment dévoilé son observatoire des politiques d’intelligence artificielle, OECD.AI, qui « a pour but d’aider les pays (…) à élaborer des cadres politiques et institutionnels pour le développement d’une IA digne de confiance qui bénéficie à la société dans son ensemble, en s’inspirant des principes de l’IA de l’OCDE ». Y sont rassemblées des données de sources diverses, dont des informations sur les compétences en IA issues d’une collaboration entre LinkedIn et la Banque mondiale, qui place le Luxembourg en tête pour son attractivité en la matière, suivi par l’Allemagne.

Cet Observatoire des politiques relatives à l’IA a pour objectif d’aider les pays à encourager, accompagner et suivre le développement responsable de systèmes d’intelligence artificielle (IA) dignes de confiance au service de la société. Ayant vocation à devenir une plateforme en ligne inclusive, dédiée aux politiques publiques relatives à l’IA, il intègre une base de données exhaustive des politiques en matière d’IA dans le monde. Elle met à profit la dynamique créée par la Recommandation de l’OCDE sur l’intelligence artificielle, première norme intergouvernementale sur l’IA, qui a été adoptée en mai 2019 par les pays de l’OCDE et plusieurs économies partenaires, et a jeté les bases de l’élaboration des Principes du G20 sur l’IA, adoptés par les dirigeants des pays du G20 en juin 2019. 

L’Observatoire allie des ressources émanant de l’ensemble de l’OCDE et celles de partenaires issus de tous les groupes de parties prenantes afin de faciliter le dialogue et de fournir des analyses stratégiques pluridisciplinaires, fondées sur des données probantes, sur l’IA. L’Observatoire présente trois attributs fondamentaux : 

  • Pluridisciplinarité: L’Observatoire travaille de concert avec les communautés intervenant dans l’élaboration des politiques à l’échelle de l’OCDE et au-delà – que ce soit dans les domaines de l’économie numérique, de la science et la technologie, de l’emploi, de la santé, de la protection des consommateurs ou de l’éducation – afin d’étudier, moyennant une approche cohérente, les possibilités et les défis des évolutions actuelles et futures de l’IA. 
  • Analyse fondée sur des données probantes : L’Observatoire fait office de forum de collecte et de partage de données probantes sur l’IA, mettant à profit la réputation de l’OCDE en matière de méthodologies de mesure et d’analyses fondées sur des observations factuelles. 
  • Partenariats multipartites mondiaux : L’Observatoire travaille avec les gouvernements et un large éventail d’autres acteurs – notamment des partenaires issus de la communauté technique, du secteur privé, des milieux universitaires, de la société civile et d’autres organisations internationales – et fait office de plateforme de dialogue et de collaboration.

S’agissant de son fonctionnement et de sa structure, l’Observatoire fournit des ressources sur les sujets liés à l’action publique dans le domaine de l’IA ; les politiques et initiatives en matière d’IA ; les tendances et les données ; et formule des orientations pratiques sur la mise en œuvre des Principes de l’OCDE sur l’IA. Il intègre une base de données, actualisée en permanence, des politiques et initiatives relatives à l’IA, que les pays et d’autres parties prenantes peuvent partager et mettre à jour, ce qui permet d’en comparer les éléments clés de manière interactive. Il fait également office de forum pour la collecte de données probantes axées sur les politiques, les débats connexes et la formulation d’orientations à l’intention des gouvernements, s’appuyant pour ce faire sur des partenariats solides noués avec un large éventail d’acteurs externes. 

En matière de partenariats et de mise en œuvre, l’Observatoire facilite la mise en place de partenariats entre les communautés intéressées au sein de l’OCDE, de ses pays partenaires, d’autres entités publiques, d’organisations internationales et de parties prenantes non gouvernementales. Il cherche à favoriser une large participation et à nouer des partenariats avec les responsables d’initiatives dédiées à l’IA au sein de diverses institutions et organisations. 

https://oecd.ai

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *