Recherche partenariale et financement privé de la recherche

Les entreprises participent à l’effort français de R&D. Mais la France est encore à la traine en matière d’innovation. Ce qui a conduit l’ANRT, associée à Futuris, à proposer 6 mesures pour accroître la recherche partenariale.

L’effort de recherche français est surtout le fait des entreprises qui, en 2013 (dernier chiffres consolidés connus), ont exécuté 65 % des travaux de R&D réalisés sur le territoire national pour un montant de 30,8 Md€. Elles financent 59 % des travaux de R&D. La dépense intérieure de recherche du secteur public s’élève à 16,8 Md€ en 2013 reposant majoritairement sur les organismes de recherche (55 %) mais aussi fortement sur les établissements d’enseignement supérieur (40 %). Les PME apportent 17 % des dépenses intérieures de R&D (DIRD), dont plus de la moitié en faveur des activités de services. Les grandes entreprises, à l’origine de 57 % de la DIRD, réalisent les trois-quarts de leur effort en haute et moyenne-haute technologie.

Les dépenses intérieures de R&D des entreprises se concentrent ainsi à plus de 50 % sur six branches de recherche : « Industrie automobile », « Construction aéronautique et spatiale », « Industrie Pharmaceutique », « Activités spécialisées, scientifiques et techniques », « Activités informatiques et services d’information », « Industrie chimique ». Par ailleurs les entreprises ont consacré une part non négligeable de leur DIRD à des domaines transversaux comme les nouveaux matériaux, les nanotechnologies, le numérique, la biotechnologie et l’environnement.

Dans le même temps, les dépenses des entreprises pour la R&D effectuée sur le sol des États-Unis ont représenté 341 Md$ et connu une hausse de 5,6 % en 2014 par rapport à 2013 (données NCSES pour la NSF). Le développement représente la part la plus importante de ces dépenses (78 %), suivi de la recherche appliquée (16 %) puis de la recherche fondamentale (6 %). Les PME totalisent 16 % de ces dépenses, contre 48 % pour les entreprises de taille intermédiaire et 36 % pour les grandes entreprises.

1609 Innov F 0

S’agissant du positionnement international, l’innovation est critique pour accroître la productivité et renforcer la capacité de la France à assurer sa croissance et à affronter les défis sociétaux.

Un récent rapport de la Coordination interministérielle de l’innovation et du transfert (C2IT), présente des indicateurs de positionnement international de la France en matière d’innovation, véritable outil de benchmarking international de l’innovation.

1609 Innov F 1

La France y est comparée à des pays qui, comme elle, ont besoin d’asseoir leur potentiel de croissance sur l’économie de la connaissance. Avec cet objectif, huit pays ont été retenus pour constituer le référentiel de comparaison : Allemagne, Corée du Sud, États-Unis, Italie, Japon, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède.

1609 Innov Fr 2

Contrairement à différents classements internationaux, l’étude ne propose pas un classement fondé sur un indicateur composite, mais permet de comprendre les points forts et les points faibles des différents pays. Elle comporte également des graphiques de synthèse donnant une perspective d’ensemble de la position de la France en comparaison aux autres pays étudiés. Enfin, elle précise les définitions, la méthode et les sources utilisées pour chaque indicateur.

1609 Innov F 3 1609 Innov F 4 1609 Innnov F 5 1609 Innov F 6De façon anecdotique, la France est première sur l’un des critères étudiés dans cette étude : le taux d’étudiants étrangers en doctorat.

1609 Innov F 7

Ceci montre l’attractivité du système d’enseignement supérieur français, quoiqu’en dise les lecteurs pessimistes des différents classements type Shanghai. On peut néanmoins se demander si ces étudiants créent ensuite de la valeur dans leur pays d’origine ou en France et si ce système permet plutôt de renforcer la compétitivité des entreprises ou laboratoires français ou celle des concurrents. Ce n’est sans doute pas par hasard que la Première ministre britannique Theresa May réclame des mesures pour lutter contre l’arrivée au Royaume-Uni de travailleurs et d’étudiants extracommunautaires.

Innovation et recherche partenariale

L’innovation (mot totem ou mantra) peut être issue de la recherche partenariale. Le partenariat entre les établissements publics de recherche et les entreprises est en progression mais reste encore insuffisant. L’ANRT-FutuRIS propose six pistes d’amélioration, à partir d’un état des lieux des pratiques actuelles dans un rapport intitulé «Regards croisés sur la recherche partenariale. Comment se construisent les relations entre les établissements publics de recherche et les entreprises ? ».
1609 Innov F 8

Cette étude analyse les modes d’approche mis en œuvre par les acteurs de la recherche publique et privée, ainsi que les modalités permettant de développer et d’amener à maturité des technologies produites en laboratoire. FutuRIS constate que les établissements publics les plus engagés dans les contrats avec les entreprises vont assez loin en TRL et ont mis en place une véritable démarche commerciale portée par des « business developers » et des commerciaux. Mais, des progrès restent encore à faire, de part et d’autre, notamment pour mieux identifier les enjeux de départ des contrats et expliciter les modèles utilisés.

Tout en valorisant la singularité de chaque situation, FutuRIS dégage des expériences analysées six pistes d’amélioration possibles :

  1. Désigner, dans les établissements publics de recherche qui ne l’ont pas encore fait, un « référent » par domaine disciplinaire.
  2. Favoriser le séjour de chercheurs publics au sein des entreprises.
  3. Grâce à une grille d’analyse, se mettre d’accord sur les principes fondamentaux du partenariat.
  4. Recourir à un nombre limité de modèle de contrats.
  5. Clarifier la rémunération des laboratoires publics en affichant les coûts complets.
  6. Examiner la cohérence des dispositifs français de transfert et de valorisation.

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid103009/l-etat-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche-en-france-n-9-juin-2016.html

http://www.nsf.gov/statistics/2016/nsf16315/

http://www.entreprises.gouv.fr/politique-et-enjeux/innovation-france-indicateurs-positionnement-international

http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/politique-et-enjeux/innovation/innovation-en-france-indicateurs-de-positionnement-international.pdf

http://www.anrt.asso.fr/fr/futuris/pdf/rapport-rcrp.pdf

PS : Noël approchant à grand pas, je me permets de vous suggérer d’aller voir la vidéo sur https://www.saveur-biere.com/fr/beery-christmas pour un calendrier de l’Avent original réalisé par un jeune entrepreneur du Nord. Avec modération !

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire