Quelle image de la recherche publique chez les dirigeants d’entreprise ?

Une récente étude d’OpinionWay pour l’Association des instituts Carnot, analyse l’image de la recherche publique française chez les dirigeants d’entreprises, petites ou grosses. Cette étude livre quelques confirmations mais aussi surprises et bonnes nouvelles. 

Alors que le Pacte productif lancé par le gouvernement entend organiser les moyens de la France pour améliorer la compétitivité de l’Industrie, notamment par l’innovation, le lien entreprises-recherche s’il est reconnu, n’apparaît pas encore exploité à la hauteur de son potentiel pourtant puissant.

A l’instar des start-ups dont les enjeux de R&D sont structurants, le niveau de satisfaction des « usagers » de la recherche publique est élevé. Cependant les moyens disponibles en matière d’aide à l’innovation, et à la R&D pour les entreprises sont importants mais encore trop souvent méconnus, sous-utilisés.  Si la recherche partenariale peut et doit encore s’améliorer pour gagner en accessibilité, l’offre, les moyens, les compétences sont là et représentent un potentiel encore sous-estimé de la part des entreprises. 

Principaux résultats et enseignements de l’étude  

Avec près de trois dirigeants sur quatre qui estiment que la recherche publique contribue à l’économie du pays, qu’il s’agisse de la croissance économique (86%), de l’attractivité (85%), du développement du territoire (81%) ou de l’emploi (79%), les dirigeants d’entreprise réaffirment leur confiance dans la recherche publique : ils sont aujourd’hui 67% à penser qu’elle répond bien aux besoins d’innovation des entreprises.

Si l’image de la recherche publique en France est positive c’est également par la place qu’occupe la R&D aux yeux de la majorité des dirigeants :  ils sont 63% des interrogés à juger qu’elle est importante pour le développement de leur activité, soit près de deux tiers. Les dirigeants d’entreprises ayant déjà eu recours à la recherche publique sont presque unanimes : 95% estiment la R&D comme importante au développement de leur entreprise. 

La surprise de cette étude réside auprès des start-ups qui révèlent une appétence forte pour la recherche publique, avec plus de la moitié d’entre elles qui y ont déjà eu recours, contre 12% des autres entreprises de 10 salariés et plus. 

Ces deux mondes, d’apparences éloignés, travaillent régulièrement ensemble. D’ailleurs, 43% des dirigeants de startup interrogés, s’ils avaient un projet d’innovation à mener, se tourneraient vers la recherche publique. De manière générale, les start-ups ont une bonne image de la recherche publique : 83% pensent qu’elle produit des connaissances et technologies de grande valeur.

Cependant, plus globalement, les entreprises et industries, n’ont pas encore suffisamment le « reflexe » de la recherche publique pour leur projet R&D et Innovation.  70% des dirigeants d’entreprises déclarent n’avoir jamais réfléchi à la question d’un recours à la recherche publique française. Cela s’explique par une image vieillissante : 49% des chefs entreprises considèrent qu’elle est en stagnation depuis quelques années et son accessibilité est perçue comme plutôt difficile à 48%. 

Enfin, l’étude révèle que l’un des principaux freins à la R&D pour les entreprises, notamment pour les PME, est le manque d’information autour des aides à leur disposition, qu’elles n’identifient pas toujours. Ainsi, parmi les entreprises qui envisagent d’avoir recours à la recherche publique, 46% ne le font pas, car elles ne savent pas à qui s’adresser. 

Pour Philippe Véron, Président de l’Association des instituts Carnot, cette étude confirme et réaffirme la confiance des dirigeants d’entreprises auprès de la recherche publique, mais pointe également les défis qui restent à relever, notamment celui de l’accessibilité. Nous avons d’ores et déjà entrepris des actions pour aller à la rencontre des entreprises en développant, par exemple, des réseaux de commerciaux sur le terrain et nous sommes en train de structurer notre offre de R&D par secteurs d’activité pour gagner en visibilité.

https://www.instituts-carnot.eu/sites/default/files/images/OpinionWay%20pour%20les%20Instituts%20Carnot%20-%20Les%20dirigeants%20les%20start-ups%20et%20la%20recherche%20publique%20-%20Fev2020.pdf

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Une pensée sur “Quelle image de la recherche publique chez les dirigeants d’entreprise ?

  1. Les Instituts Carnot et les IRT sont certainement les structures de Recherches les mieux « profilés » pour l’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *