Océan et climat

Savez-vous que l’océan…

  • Produit la moitié de l’oxygène que nous respirons ?
  • Est, grâce à la pêche, le premier apport en protéines pour un milliard de femmes et d’hommes ?
  • A un rôle décisif dans le ralentissement du réchauffement climatique, étant le premier puit de carbone de notre planète ?
  • Abrite 90% de l’habitat naturel de la terre, en faisant ainsi un sanctuaire de biodiversité ?
  • Représente 84% des ressources de minerais, 90% des stocks d’hydrocarbures et est de plus en plus la source de nos énergies renouvelables ?

Donc, nous ne vivrions que grâce à l’océan ?

Mais savez-vous aussi que ce poumon bleu de l’humanité est de plus en plus dégradé par les activités humaines et menace aujourd’hui de s’étouffer ?  Le réchauffement et l’acidification des océans minent la biodiversité, nous pouvons le mesurer à la destruction des coraux qui ne survivent pas à ce nouveau climat. Le réchauffement des eaux dérègle le cycle du carbone et conduit à l’élévation du niveau de la mer. Les déchets s’accumulent et mettent en danger la faune marine. : on estime que l’équivalent d’un camion poubelle de plastiques est déchargé en mer chaque minute. Selon l’UNESCO, plus de 50% des espèces marines pourraient être éteintes ou proches de l’extinction d’ici 2100, entraînant la disparition de phytoplanctons.

Pendant longtemps, les discussions sur le changement climatique n’ont pas pris l’océan en compte. Les choses changent. Cet environnement planétaire trouve enfin sa place légitime dans les enjeux climatiques. 

Il y a quelques semaines, le Président de la République a demandé que soit lancé un programme prioritaire de recherche Océan et climat : Ce programme prioritaire de recherche aura pour but d’accentuer la mobilisation des compétences reconnues de notre communauté scientifique. Il sera piloté conjointement par le CNRS et l’Ifremer. Il devra renforcer les domaines de recherche les plus cruciaux pour la protection de nos océans et la lutte contre le changement climatique. Ce programme prioritaire de recherche préfigure les outils qui appuieront notre recherche dans le cadre de la loi de programmation de recherche qui sera présentée en tout début d’année prochaine et qui adjoindra justement les moyens adéquats à chacun de ces programmes et qui aura vocation à associer à cette dynamique la communauté scientifique internationale car pour ce bien commun la mobilisation ne peut être que mondiale. Il est en effet absolument nécessaire de mettre en commun les données, leur collecte et leur stockage ainsi que leur analyse pour répondre à cet enjeu planétaire qu’est la protection de l’océan. Cet enjeu de recherche, c’est évidemment un enjeu de meilleure connaissance, de protection de la biodiversité mais c’est un enjeu essentiel pour améliorer notre alimentation, la recherche médicale, mais les recherches aussi (…) en matière d’acoustique ou de matériaux, car cette recherche sur le plan maritime irrigue d’autres champs de notre recherche dans bien d’autres domaines et est au cœur d’une interdisciplinarité essentielle. Notre avenir en dépend. 

Quel rôle l’océan joue-t-il dans le climat et quels sont les impacts du changement climatique sur l’océan sont les questions abordées dans une collection de fiches scientifiques à télécharger sur le site de la plateforme Océan et Climat qui, forte de la participation de plus de 70 membres, favorise la réflexion et les échanges entre la communauté scientifique, la société civile et les décideurs politiques.

https://ocean-climate.org

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2019/12/03/locean-poumon-de-lhumanite-qui-menace-de-setouffer

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Les commentaires sont clos.