Les tendances de l’enseignement supérieur aux USA : quelles leçons pour la France ?

Dans un contexte de grande recomposition du paysage de l’enseignement supérieur français, il est intéressant de voir ce qui se passe du coté des USA, en particulier les résultats d’une réflexion états-unienne publié dans un rapport du magazine spécialisé américain Chronicle of Higher education.

1603 photo_75755_cover_227x303

Ce rapport met en avant 10 tendances de l’enseignement supérieur aux USA.

  1. Une nouvelle vague d’attaques à l’encontre de la liberté d’opinion sur les campus, souvent en provenance d’étudiants
  2. Les efforts des universités pour instituer de nouvelles règles de comportement sur les campus face aux violences sexuelles
  3. L’usage grandissant d’outils de mesure de la productivité des professeurs
  4. La réactivité, compétence clé des dirigeants d’établissement
  5. Une vaste remise en question de la « gouvernance partagée »
  6. L’outsourcing de certains services qui constituent pourtant le cœur de mission des universités
  7. La recherche académique sous étroite surveillance
  8. La réforme des modes d’évaluation des étudiants, au-delà des relevés de notes
  9. L’apparition d’un nouveau métier, le « concepteur de programmes » (ou « instructional designer »)
  10. Le recours renforcé au marketing pour faire face au défi de l’attractivité et créer de plus fortes identités institutionnelles

Si certaines de ces tendances n’échappent pas à des « américanismes » actuels, d’autres tendances font parfaitement écho à la situation des universités françaises.

Les universités françaises sauront-elles se remettre en question ?

Sauront-elles passer d’un système où on enseigne pour transmettre un savoir à un système où on enseigne pour donner un métier et insérer professionnellement (rappelons que l’insertion professionnelle n’est un objectif des universités que depuis la loi Pécresse, août 2007 !).

Gageons que les débats frémissants autour de l’enseignement supérieur et des dogmes de l’université à la française (gouvernance et statut des enseignants-chercheurs mais aussi sélection, frais d’inscription, …) prendront corps de façon raisonnable, raisonnée et respectueuse de l’intérêt des étudiants et de leur famille.

http://chronicle.com/specialreport/The-Trends-Report-10-Key/32?cid=wb&utm_source=wb&utm_medium=en&elqTrackId=6c03bd9300894cbfa71d2224f3418c1b&elq=1043af68680847c79c34e1328782274f&elqaid=8064&elqat=1&elqCampaignId=2558

Voir aussi http://science-innovation-developpement.com/quel-futur-pour-lenseignement-superieur-aux-etats-unis/

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *