Les Grandes écoles sont très professionnalisantes

L’enquête Insertion 2018 des jeunes diplômés des Grandes écoles vient d’être publiée par la CGE.

L’insertion professionnelle des diplômés des Grandes écoles atteint son plus haut niveau depuis 2010. Avec 9 diplômés sur 10 en activité moins de 6 mois après la sortie de leur établissement, l’enquête confirme l’attractivité du cursus Grande école auprès des employeurs.

Plus de 8 diplômés sur dix de la promotion 2017 ont décroché un CDI, soit une hausse de 2 points par rapport à l’année dernière (81,1 % contre 79,1 % l’an passé).

En 2018, le salaire brut moyen annuel des jeunes diplômés à l’entrée dans la vie active enregistre une hausse sensible en France.

Pour la troisième année consécutive, les étudiants des Grandes écoles privilégient la France. 87,1 % trouvent leur premier emploi dans l’Hexagone.

En 2018, 39,3 % des diplômés des Grandes écoles ont privilégié une entreprise de moins de 250 salariés à la fin de leur cursus.

Il faut noter que, cette année, l’enquête a inclus de nouvelles questions sur les diplômés en situation de handicap et leurs indicateurs d’insertion. De même, le volet concernant les diplômés par la voie de l’apprentissage est approfondi.

http://www.cge.asso.fr/themencode-pdf-viewer/?file=http://www.cge.asso.fr/wp-content/uploads/2018/06/2018-06-19-Rapport-2018.pdf

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire