Lancement d’un chantier Innovation Défense

Florence Parly lance un chantier ID : Innovation défense visant à positionner le Ministère des Armées à l’avant-garde de l’innovation de défense et, plus largement au sein de l’innovation publique.

Comment concilier risques liés à la prise en compte de nouveautés (innovations) et processus (#1516) de conduite des programmes d’armement (génétiquement couteux et longs) cherchant à limiter au maximum les risques (coûts, délais, performances, respect du code des marchés publics) ? Comment concilier contrat passé à des grandes entreprises (les « primes ») et valorisation de l’agilité et de la réactivité des PME, voire de start-ups, pour l’amélioration des matériels de défense ? Voilà deux vrais sujets pratiques et concrets pour ce chantier.

C’est une lettre au chef d’état-major des armées, au délégué général pour l’armement et au secrétaire général pour l’administration qui lance ce chantier. Sa coordination est confiée à la DGA. Les autres directions fonctionnelles du Ministère seront associées à la task force ID ainsi constituée, de même que des personnalités extérieures. Le mandat de ce chantier est détaillé dans une annexe à cette lettre. Il couvre l’ensemble des champs relatifs à l’innovation au sein du ministère […] et dans ses relations avec ses partenaires … : innovation opérationnelle, innovation d’usage, innovation technologique, innovation managériale, innovation administrative.

Trois ambitions majeures sont présentées :

  • tirer profit en boucle courte des innovations issues du domaine civil (notamment dans le secteur numérique) afin de créer des ruptures d’usage et des effets de surprise sur le terrain des opérations et de gagner en qualité de service rendu aux usagers dans l’administration et le soutien ;
  • faire monter rapidement en maturité des solutions innovantes qui répondent spécifiquement aux besoins de la défense par une politique ambitieuse alliant prototypage rapide, expérimentation agile et développement de démonstrateurs de grande ampleur ;
  • investiguer des technologies porteuses de ruptures opérationnelles majeures à horizon 2030.

La task force ID devra proposer une feuille de route ministérielle de soutien à l’innovation organisée autour de cinq axes :

  1. Construire un outil ministériel ambitieux, lisible et cohérent de soutien à l’innovation.

La task force devra traiter en particulier la question de la diversification et de l’adaptation des modalités de soutien à l’innovation technologique.

  1. Proposer des moyens d’expérimentations agiles.

Le mandat propose de s’appuyer sur des initiatives existantes de type LAB, ce qui passera entre autres par la création d’espaces d’expérimentation qui pourront s’inspirer des start-ups d’Etat, et d’« hubgrader les écosystèmes » … pour développer une réactivité qui fait encore défaut.

  1. Développer l’attractivité, la visibilité et l’influence du ministère en matière d’innovation.

Le mandat appelle clairement de ses vœux une nouvelle organisation de la fonction innovation.

  1. Dynamiser l’innovation participative et propager la culture de l’innovation.
  2. Préparer le passage à l’échelle.

Il s’agit aussi d’identifier les freins à l’innovation du processus actuel de conduite des programmes d’armement.

Une annonce de premières actions sera faites le 23 novembre 2017 pour une finalisation des feuilles de routes de chaque axe en février 2018.

L’innovation était d’ailleurs présentée, dans la récente Revue stratégique de défense et de sécurité nationale, comme au cœur de la démarche du ministère et des armées, voir un récent article de ce blog.

Rappelons aussi que Florence Parly avait « annoncé » la création d’un fonds d’investissement de 50 M€ pour les PME de défense lors de l’université d’été du Medef, le 29 août 2017, même si cette « annonce » n’en était pas vraiment une. L’idée de ce fonds avait été annoncée par Laurent Collet-Billon, l’ex-Délégué général pour l’armement, en novembre 2016, avant d’être confirmée quelques jours plus tard par Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense. Florence Parly y avait néanmoins déclaré : L’innovation est le cœur de mon action. C’est pourquoi je prends l’engagement d’augmenter sensiblement le budget alloué à la préparation de l’avenir […], avec une augmentation de 30 % du budget alloué aux études et aux travaux d’innovation. Elle y précisait que serait lancé avant la fin de l’année un fonds d’investissement pour les PME de défense en partenariat avec Bpifrance. Les fondements en sont déjà posés, ce fonds sera doté de 50 M€ et permettra à l’État de rentrer au capital de certaines pépites technologiques, de les soutenir dans leur gouvernance et leurs ambitions.

Comme le signale Laurent Lagneau dans le blog Opex360.com, le ministère des Armées investit actuellement environ 730 M€ dans la recherche et le développement. Une hausse de 30% porterait ce montant à près d’un milliard, comme l’a en effet demandé le Conseil des Industries de Défense Françaises (CIDEF).

Garder et sacraliser la R&D, c’est absolument essentiel pour être capable d’intégrer en temps réel les technologies quand elles vont être développées et d’accélérer les cycles pour Hervé Guillou, le président du Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN).

Gageons que le lancement de ce chantier ID est l’une des preuves de la volonté de la ministre et de l’appareil d’Etat de développer l’innovation, le « progrès », dans l’écosystème de la défense, équipements mais aussi organisations et concepts d’emploi, et que les crédits budgétaires suivront.

http://science-innovation-developpement.com/linnovation-dans-la-revue-strategique-de-defense-et-de-securite-nationale/

http://www.opex360.com/2017/08/30/industrie-la-ministre-des-armees-sengage-augmenter-de-30-leffort-en-matiere-de-recherche/

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Une pensée sur “Lancement d’un chantier Innovation Défense

  1. Pour prolonger les efforts d’innovation en matière de défense, Florence Parly, ministre des Armées, se rendra à Balard, le jeudi 23 novembre 2017 à 16h30, pour clôturer la semaine de l’Innovation Défense, organisée dans le cadre de la semaine de l’innovation publique.
    Selon le service de presse du ministère, cette manifestation illustre l’importance qu’accorde Florence Parly à la promotion de l’innovation, facteur décisif pour la sécurité et la compétitivité de la France. La ministre ira à la rencontre des innovateurs du ministère des Armées qui pourront présenter leurs projets dans les domaines de l’administration et des soutiens, comme par exemple une technologie virtuelle interactive permettant d’améliorer l’entraînement aux techniques de sauvetage au combat, une interface de gestion des ressources humaines, une maison numérique au profit des blessés et de leurs familles ou encore un nouvel outil de commande d’habillement pour les militaires.

Laisser un commentaire