La vision américaine (NSF) sur les efforts mondiaux de R&D

La National Science Foundation américaine (NSF) a publié l’édition 2016 des Science and Engineering indicators, gros document de 893 pages fournissant une vision quantitative des efforts mondiaux de R&D, basés sur des données 2013.
1602 NSF 1

Il en ressort en particulier que l’Asie de l’Est et du Sud-Est totalise 36,8 % des dépenses mondiales de R&D, soit un total de 614 Md$, contre 29,4 % pour l’Amérique du Nord avec 492 Md$ et 21,9 % pour l’Europe avec 367 Md€. Au sein de l’Asie de l’Est et du Sud-Est, c’est la Chine qui pèse le plus avec 336 Md$, suivie du Japon avec 160 Md$, de la Corée du Sud avec 69 Md$ et de Taïwan avec 31 Md$. La France représente 55 Md$ de dépenses de R&D.

1602 NSF 2Un point spécifique à noter est que la croissance des budgets de R&D a tendance à diminuer dans les pays, moins en France qu’aux USA ou que dans l’ensemble de l’Union Européenne, en particulier qu’au Royaume-Uni où la croissance a été quasi nulle dans les année 2008-2013.
1602 NSF 3

Les analyses de la NSF sont fondées sur l’examen de 40 indicateurs regroupés sous sept thématiques :

  • éducation primaire et secondaire aux mathématiques et à la science ;
  • enseignement supérieur en science et ingénierie ;
  • main-d’œuvre en science et ingénierie ;
  • tendances nationales et comparaisons internationales en R&D ;
  • recherche académique ;
  • industrie, technologie et marché mondial ;
  • science et technologie : attitude de l’opinion et compréhension.

http://www.nsf.gov/statistics/2016/nsb20161

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Une pensée sur “La vision américaine (NSF) sur les efforts mondiaux de R&D

Laisser un commentaire