La prévision est un art très difficile, surtout …

La prévision est un art très difficile, surtout lorsqu’elle concerne l’avenir. Quel que soit l’humoriste à qui attribuer cette maxime, probablement Pierre Dac, même si Groucho Marx ou les Danois la revendiquent, il faut bien reconnaître que prédire quelques tendances un peu précises est un sport de plus en plus difficile et à risque dans un monde qui s’accélère, où les transitions sont permanentes et qui n’en finit pas de nous surprendre.

Surtout lorsqu’il s’agit d’estimer des risques financiers et donc de jouer à se faire peur.

La fin d’année est propice à ce type d’exercice. Je ne résiste pas à partager les prévisions chocs de SaxoBank, spécialiste de l’investissement et du trading en ligne, pour 2019. Et d’aller voir quelles étaient les prévisions des années précédentes pour faire une sorte de RetEx (retour d’expérience). Prudent Saxo Bank note que ces prévisions ne constituent pas les prévisions de marché officielles de Saxo Bank, mais elles constituent un avertissement quant à une possible mauvaise répartition du risque pour les investisseurs qui ne voient généralement qu’1% de probabilité que ces événements se réalisent.

2019… un début de récession pour l’Allemagne, Apple achète Tesla, Trump limoge Powell et les Travaillistes remportent une victoire retentissante et Jeremy Corbyn Premier Ministre instaure la parité de change entre la livre sterling et le dollar américain… Les Prévisions chocs pour 2019 sont :

  1. L’Union Européenne annonce un effacement de la dette.
  2. Apple achète Tesla à 520 $/action.
  3. Donald Trump limoge J. Powell.
  4. Le Premier Ministre britannique Jeremy Corbyn instaure la parité entre la livre sterling et le dollar américain.
  5. La crise du crédit aux entreprises conduit Netflix à connaitre le même sort que General Electric.
  6. L’Australie lance son propre plan Paulson après avoir nationalisé les quatre principales banques du pays.
  7. L’Allemagne entre en récession.
  8. Une éruption solaire de classe X sème le chaos et provoque des dégâts à hauteur de 2000 milliards de dollars.
  9. Adoption d’une taxe mondiale sur le transport en raison de la multiplication des inquiétudes relatives au climat.
  10. Le FMI et la Banque mondiale annoncent leur intention de cesser de mesurer le PIB, et de se concentrer sur la productivité.

Dans ses explications, Saxo Bank note qu’un monde dans lequel Donald Trump est président des États-Unis transforme les énormités en simple faits divers dans le flot des informations quotidiennes, mais nous ne laisserons pas cela nous éloigner des prévisions choc de cette année : notre travail annuel qui consiste à évoquer des événements peu probables – mais pas impossibles – qui pourraient se produire au cours de la nouvelle année.

L’édition 2019 tourne autour du thème « trop c’est trop ». Un monde qui tourne à vide devra se réveiller et commencer à créer des réformes, non pas parce qu’il le veut, mais parce qu’il le doit.

Les signes sont partout. Les estimations sont exagérées, les changements politiques sont soudains et même des développements culturels apparemment mineurs, comme la montée en puissance du célèbre chef d’État, semblent indiquer que la société a atteint son apogée.

Saxo Bank ajoute que notre nouveau leitmotiv est : « Puissions-nous éviter la douleur aujourd’hui », ou plus désolant encore : « Les choses ne sont peut-être pas formidables, mais elles pourraient être pires ». Nous pensons que 2019 marquera un profond bouleversement de cette mentalité alors que nous arrivons au bout du chemin en accumulant de nouvelles dettes et que l’année prochaine, nous commencerons tous à payer la note pour nos erreurs. Le grand cycle du crédit montre déjà des signes de tension à la fin de l’année 2018 et se répandra sur les marchés des pays développés l’année prochaine, les banques centrales devant revoir leur copie. Après tout, leur politique consistant à « faire fonctionner la planche à billets » depuis 2008 n’a fait que creuser encore davantage le niveau d’endettement, et cela a maintenant dépassé leur mandat de gestion.

https://newsroom.saxobanque.fr/actualites/les-previsions-choc-2019-de-saxo-bank-bd4c-b2248.html#HhvpEdSz8FXPmDD8.99

Maintenant, je vous propose un petit rappel des prévisions chocs des 3 années précédentes. Leur « succès » rend humble sur les risques de réalisation des prévisions 2019…

2018

  1. La Fed perd de son autonomie tandis que le Trésor américain prend les rênes
  2. La Banque du Japon perd le contrôle de sa politique monétaire
  3. La Chine a émis des contrats à terme sur le pétrole libellés en CNY (yuan chinois)
  4. La volatilité s’est envolée suite au soudain krach éclair du S&P 500
  5. Le vote des électeurs américains s’oriente à gauche pour les élections de mi-mandat en 2018
  6. Les «Austro-hongrois » ont lancé une OPA hostile en Europe
  7. Les investisseurs fuient le Bitcoin après les représailles des gouvernements
  8. L’Afrique du Sud renaît après le « Printemps africain »
  9. Tencent détrône Apple comme leader sur les marchés
  10. Les femmes s’emparent du pouvoir dans les entreprises

https://www.home.saxo/fr-fr/campaigns/outrageous-predictions-2018

2017

  1. Le PIB de la Chine atteint 8% – et le SHCOMP 5000 P
  2. La FED aux abois suit l’exemple de la BOJ et émet des bons du trésor à 10 ans à 1.5%
  3. Le taux de défaut du haut rendement dépasse 25%
  4. Le Brexit n’est pas officialisé et le Royaume-Uni reste
  5. Gueule de bois pour le cuivre
  6. Le bitcoin gagne de la valeur grâce à l’expansion des monnaies virtuelles
  7. La réforme du système de santé américain déclenche la panique
  8. Malgré Trump, le péso mexicain grimpe, notamment par rapport au CAD
  9. Les actions des banques italiennes surperforment
  10. L’UE stimule la croissance par le biais d’Eurobonds

https://newsroom.saxobanque.fr/actualites/les-previsions-choc-2017-de-saxo-bank-6411-b2248.html#1PoItV5ceJCO5bwS.99

2016

  1. Quelle évolution pour le cours euro-dollar ? Vers 1,23…
  2. Le rouble augmente de 20 % d’ici fin 2016
  3. Retour à la réalité pour les licornes de la Silicon Valley
  4. Les JO boostent la reprise dans les pays émergents emmenés par le Brésil
  5. Une déferlante démocrate permet de conserver la Maison Blanche et de reprendre le contrôle du Congrès.
  6. Les troubles au sein de l’OPEP permettent au baril de pétrole de retrouver brièvement son prix de 100 $.
  7. L’argent libéré de l’emprise de l’or rebondit de 33 %
  8. La politique agressive de la Fed entraîne l’effondrement des obligations d’entreprises mondiales
  9. El Niño déclenche une recrudescence de l’inflation
  10. L’inégalité finit par avoir raison du luxe

http://www.saxobank.com/Documents/op2016/ebook-2016-fr.pdf

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *