La France devient l’un des premiers pôles mondiaux de recherche industrielle grâce au CIR (ANRT)

L’ANRT (Agence nationale de la recherche et de la technologie) vient de diffuser son étude annuelle sur le coût moyen d’un chercheur en France d’où il ressort que, entre 2008 et 2013, la France est le pays du monde dans lequel la part de l’emploi de recherche en entreprise a le plus augmenté dans la population active. Non seulement le CIR soutient la recherche des entreprises en France, mais il y renforce l’emploi de recherche.

En France, le taux de croissance de l’emploi de la recherche en entreprise est plus élevé que celui des autres grands pays de recherche, grâce au CIR. L’effet positif sur l’emploi scientifique dans les entreprises présentes sur le territoire français est indiscutable. Grâce au dispositif « jeunes docteurs » du CIR, 1 300 docteurs sont embauchés chaque année dans les entreprises. La France s’est dotée d’un puissant outil fiscal de renforcement de la recherche sur son territoire. Le CIR incite les entreprises à dé-risquer leurs développements technologiques en France.

1610-anrt-1

Selon l’étude de l’ANRT, un cercle vertueux de la recherche industrielle s’engage en France.

1610-anrt-2

Le cours du chercheur français poursuit sa croissance, à un petit rythme, passant de 74 à 75 ; effet de la baisse des subventions à la R&D des entreprises et d’évolutions mineures des règles de calcul du CIR. Aux Etats-Unis, les cours s’envolent (133 cette année contre 122 l’année dernière) ; au Royaume-Uni aussi.

1610-anrt-3

Dans le graphique ci-dessous, la taille du drapeau français – qui révèle qu’en moyenne 49% des effectifs de recherche du panel ANRT 2016 sont localisés en France – ne doit pas faire oublier que sans le CIR, l’attractivité se déprécierait. La France resterait, hors Etats-Unis, le pays le plus cher du monde.

1610-anrt-4

En France, 59% des chercheurs du panel ANRT 2016 sont localisés en Île-de-France dans 40 sites de R&D.

1610-anrt-5

Cette étude est basée sur 16 groupes internationaux qui effectuent une partie de leur recherche en France, investissent 15 milliards d’euros en recherche dans le monde avec plus de 81 000 chercheurs, ont des équipes de R&D dans plus de 30 pays et maintiennent, en moyenne, près de la moitié de leurs effectifs en France !

1610-anrt-7

http://www.anrt.asso.fr/fr/espace_europe/pdf/Panel_ANRT_CIR_2016_FR_161011.pdf

Pour la situation 2015 : http://science-innovation-developpement.com/le-cir-pese-positivement-sur-le-cout-moyen-dun-chercheur-en-entreprise-en-france/

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire