La France a le meilleur taux de succès à H2020

La France se classe en 1ère  position des 28 États membres pour le taux de succès des projets qu’elle a présentés à Horizon 2020 en 2014 mais en 3ème position pour la part des financements reçus et en 5ème  position pour la part des dossiers éligibles. Ce classement a été établi à partir du bilan des 100 premiers appels d’Horizon 2020 établi par la Commission européenne. Il ne s’agit donc, précise la Commission, que d’un petit échantillon. Ces statistiques excluent les financements liés à Euratom, à l’ EIT, aux partenariats publics-privés et aux instruments financiers d’Horizon 2020.

H2020

http://www.horizon2020.gouv.fr/cid92063/la-commission-europeenne-analyse-les-premiers-resultats-du-programme-horizon-2020.html

Pour autant, de même que pour la totalité des pays, ce taux de succès est en baisse par rapport au 7e PCRD. Le taux de succès global se situe autour de 16 %, quand il était d’environ 22 % pour le 7e PCRD.

1507 57188_prv

Taux de succès aux 100 premiers appels d’Horizon 2020 comparés au taux de succès pour l’ensemble du 7e PCRD. Bilan de la Commission européenne.

S’agissant de la part des financements reçus, la France arrive en 3ème position parmi les 28 États membres. Avec un peu plus de 10 %, cette part est en baisse par rapport au 7ème PCRD. L’Allemagne, qui reste en 1re position, voit sa part de budget augmenter à plus de 20 %. Le Royaume-Uni, en seconde position, voit sa part de budget diminuer (autour de 15 %).

1507 57194_prv

Part des financements européens reçue pour chaque État membre – comparaison entre Horizon 2020 et le 7e PCRD. Bilan de la Commission européenne.

La France arrive en 5ème position au niveau de l’UE pour le nombre de dossiers éligibles : avec autour de 7 % des dossiers éligibles européens, elle enregistre une baisse de sa part de participation.

1507 57193_prv

Part des dossiers éligibles européens pour les 100 premiers appels d’Horizon 2020 comparée avec celle du 7ème PCRD.

En matière de nombre de participations par million d’habitants, la France arrive en 23ème position (137 dossiers par million d’habitants), derrière Chypre (850 dossiers), le Luxembourg (666 dossiers) ou encore le Royaume-Uni (221 dossiers) et l’Allemagne (168 dossiers).

Il est aussi à noter que les entreprises augmentent leur participation, même si les universités conservent la première place, que ce soit en termes de nombre de contrats signés ou en part des financements reçus. Les organismes de recherche augmentent leur part de financements reçus mais voient leur nombre de contrats signés diminuer. Les entreprises, elles, augmentent leur participation dans ces deux registres et se classent en 2ème position pour le nombre de contrats et en 3ème position pour la part de financements.

1507 57196_prv

Part des différents types organisations à Horizon 2020 comparée au 7e PCRD. Bilan de la Commission européenne

Quelques autres chiffres sont intéressants :

  • 700 propositions ont été soumises, soit une tendance à la hausse par rapport à la première année du 7ème programme-cadre – la simplification de la procédure et l’introduction de la signature électronique auraient portées leurs fruits ;
  • 40% des déposants sont de nouveaux candidats, parmi lesquels la part des P.M.E. qui s’est accrue (4.694 dossiers), grâce aux instruments ad hoc que sont « proof of concept » ou « pilot actions » ;
  • 950 propositions, soit 10,7% émanent de pays tiers, attestant du succès du programme Horizon 2020 hors d’Europe ;
  • 315 propositions ont été retenues, soit un taux de succès de 12%, sensiblement inférieur aux résultats du 7ème PCRD étant donné l’accroissement des dépôts ; avec 17%, le taux de succès des participation de la France est au-dessus de la moyenne, suivie par les Pays-Bas (16,5%), l’Allemagne (16%) et le Royaume-Uni (15,8%).

Le commissaire européen pour la Recherche, la Science et l’Innovation Carlos Moedas et le directeur général Robert-Jan Smits de la Direction recherche et innovation de la Commission européenne préviennent quand même que ces statistiques ne sont qu’une partie de l’histoire, et qu’il est donc trop tôt pour extrapoler.

https://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/sites/horizon2020/files/horizon_2020_first_results.pdf

http://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/en/horizon-2020-statistics

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire