Un observatoire des laboratoires publics en SHS

L’Alliance Athéna a récemment mis en ligne son observatoire des sciences humaines et sociales.

Interface de veille, d’observation et d’analyse des grandes tendances de la recherche dans le champ des sciences humaines et sociales en France, son principal objectif est de fournir aux instances et décideurs publics des éléments d’aide à la décision et d’encourager le dialogue avec (et entre) les communautés scientifiques.
Les activités de l’observatoire sont conduites en collaboration avec les principaux producteurs de données concernés : ANR, CNRS, HCÉRES, MESRI, AMUE, etc.

Collecte de données, cartographies, analyses, synthèses  : les études produites et relayées par l’observatoire ont vocation à s’inscrire dans les axes de travail des différents groupes et chantiers de l’alliance.

Construit à partir d’une base de données actualisée chaque année, le site de l’observatoire des SHS est mis en œuvre par la MRSH de Caen. Il présente les différentes structures de recherche SHS du territoire en mentionnant les axes scientifiques dans lesquelles ces structures sont impliquées.

Il a vocation à dessiner tous les ans une image plus précise du paysage de la recherche en SHS en suivant les créations et reconfigurations de ces structures.

Rappel sur l’Alliance Athéna

L’Alliance thématique nationale des sciences humaines et sociales (Athéna) est un lieu de concertation et de coopération stratégique entre les universités (représentées par la CPU), les Grandes écoles (représentées par la CGE) et les organismes de recherche (CNRS, CEA, INRA, INSERM, IRD, INED, EHESS).

Fondée en 2010 par convention entre ces organismes, l’Alliance Athéna a pour mission d’organiser le dialogue entre les acteurs majeurs de la recherche en sciences humaines et sociales sur des questions stratégiques pour leur développement et leurs relations avec les autres grands domaines scientifiques.

L’Alliance porte les positions partagées qui émergent de ce dialogue auprès des instances de décision et de financement de la recherche de niveau national et européen notamment.

Elle coordonne une réflexion sur la programmation en direction de l’Agence nationale de la recherche. Elle développe une activité prospective pour alimenter l’exercice de stratégie nationale de la recherche sur la base notamment de données objectivées sur l’ensemble des sciences humaines et sociales. Elle assure un suivi et développe une réflexion stratégique sur l’ensemble des infrastructures de recherche en sciences humaines et sociales (TGIR et IR) et dans le domaine de l’information scientifique et technique. Elle favorise la cohérence des politiques scientifiques menées en france en matière d’Europe et d’international. Elle définit des actions communes en faveur de la structuration du domaine de l’information scientifique et technique.

http://observatoireshs.unicaen.fr/cartes/

http://www.alliance-athena.fr/-Annuaire-et-cartographie-des-structures-de-recherche-en-SHS-en-France-

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *