Avis du jury international sur les projets IDEX – ISITE

L’ANR a mis en ligne le compte-rendu des travaux du jury de l’appel à projets IDEX/ISITE pour la première étape de la première vague (présélection des projets). Le jury met en particulier en avant l’absence de benchmark en matière de visibilité internationale, le niveau (très faible , voire nul) de contribution financière des partenaires industriels et plus largement socio-économiques et s’est interrogé sur l’existence de stratégies de spécialisation thématique selon les sites, et sur la mise en avant de trajectoires permettant la concentration des forces selon les divers campus.

logo ANRLabel PIA

Les 8 projets pré-sélectionnés par le jury sont :

3 IDEX:

  • Lille : « Idex université de Lille », 594 M€ de dotation demandée,
  • Côte d’Azur : « UCA Jedi », 580 M€ de dotation demandée,
  • Grenoble : « UGA : université de l’innovation », 900 M€ de dotation demandée ;

5 ISITE:

  • Montpellier : « Live + « , 714 M€ de dotation demandée pour une idex,
  • Lorraine : « Lue, Lorraine université d’excellence », 610 M€ de dotation demandée pour une idex,
  • Clermont : « CAP2025 », 320 M€ de dotation demandée,
  • Paris-Est : « Future », 300 M€ de dotation demandée,
  • Bourgogne Franche-Comté : « Isite-UBFC », 300 M€ de dotation demandée.

Les dossiers de sélection seront maintenant remis en septembre 2015 pour une sélection finale en janvier 2016.

Les 8 projets pré-sélectionnés repasseront devant le jury en janvier 2016 pour la sélection finale. Ils devront détailler de manière approfondie les principaux axes de la candidature, notamment les éléments financiers, et le jury aura à nouveau toute liberté de classer en IDEX ou en ISITE les projets qu’il propose de sélectionner, quelle que soit la forme de leur candidature, selon les termes du cahier des charges.

Le communiqué du MENESR et du CGI précise que ces 8 projets recouvrent des configurations variées. Les recommandations du jury visent à orienter les porteurs de projet vers le meilleur profilage de leur candidature en vue de la phase de sélection. La nature de la candidature, IDEX ou ISITE, est laissée in fine à l’appréciation du porteur de projet. Chacun des projets présentés recevra une fiche individualisée récapitulant les appréciations du jury international dont la composition est ci-jointe. Les candidats non présélectionnés ont la possibilité de concourir à la deuxième vague qui sera lancée en 2016 en tirant profit des recommandations qui leur auront été communiquées.

Rappelons que les IDEX sont des universités de recherche de rayonnement mondial disposant d’une puissance et d’un impact scientifique de tout premier plan dans de larges champs de la connaissance ; les I-SITE, nouveauté du PIA 2 sont des universités qui valorisent des atouts scientifiques thématiques plus concentrés, distinctifs, reconnus sur le plan international, et qui en font un levier d’entraînement et un point d’appui de leur stratégie de développement et de partenariat avec le monde économique.

http://www.agence-nationale-recherche.fr/fileadmin/aap/2014/selection/ia-idex-isite-cr-preselection-2014.pdf

Extraits du Compte-rendu …

Le jury a noté une très grande variété des projets d’I-SITE en termes de :

  • focalisation thématique, dont le spectre va d’une seule discipline bien cernée à cinq ou six, ou encore d’une thématique transdisciplinaire impliquant quelques disciplines à une thématique pluridisciplinaire fondée sur un large nombre de disciplines ;
  • inclusion dans la stratégie territoriale et lien avec le monde socio-économique ;
  • nombre de partenaires de premier rang qui s’échelonne de 3 à 14 ;
  • taille des communautés concernées qui peut correspondre à celle d’un institut (quelques centaines de personnes) à un ensemble d’établissements universitaires (plusieurs milliers de personnes) ;
  • étendue des territoires d’exercice des projets qui va d’une ville à un vaste espace inter- régional ;
  • objectifs poursuivis qui vont de la mise sur pied de nouvelles capacités dans des domaines précis à la construction d’une université de recherche à visibilité internationale.

De même, le jury relève, dans la majorité des projets, l’absence de benchmark en matière de visibilité internationale.

Ces insuffisances se traduisent en un défaut d’analyse des conditions de structuration institutionnelle pour pouvoir être pris en compte dans les classements internationaux que ces projets choisissent de retenir.

Par exemple, pour les futures universités multi-campus, le jury a constaté l’inexistence de benchmark en matière de structuration / spécialisation / concentration, alors qu’il existe des universités multi-campus (comme Exeter : http://www.exeter.ac.uk/visit/directions/ ).

Chaque fois que le territoire sur lequel projette de se développer une IDEX ou une I-SITE faisait apparaître des lieux d’implantation majeure grandement distants et/ou un nombre important de partenaires, le jury a analysé avec précaution la complexité supplémentaire ainsi introduite, considérant qu’elle devait être traitée par une gouvernance particulièrement claire et efficace. Le jury s’est notamment attaché à vérifier que la gouvernance proposée n’allait pas être diluée et que l’organisation envisagée allait se traduire par un pilotage central avec de fortes compétences (y compris dans le domaine des ressources humaines), de façon à constituer des universités à visibilité internationale. Pour les universités multi-sites en devenir, le jury s’est interrogé sur l’existence de stratégies de spécialisation thématique selon les sites, et sur la mise en avant de trajectoires permettant la concentration des forces selon les divers campus.

Pour les projets d’I-SITE en particulier, le jury s’est déclaré surpris par le niveau de contribution financière des partenaires industriels et plus largement socio-économiques (très faible en général, voire nul), indépendamment du fait que ces partenaires peuvent soutenir par ailleurs les établissements constituant les groupements portant ces projets.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *