Anatomie comparée des défis sociétaux dans la SNR et H2020

La Stratégie Nationale de Recherche récemment présentée au premier Ministre (voir http://science-innovation-developpement.com/la-strategie-nationale-de-recherche-publique/ ) cherche à répondre à 10 défis sociétaux. Quant à elle, son homologue européen, auquel elle se réfère, Horizon 2020, traite de 7 défis.

brochure_strategie_nationale_recherche_397319.168H2020

 

 

 

 

L’analyse (l’anatomie) comparée est intéressante car la stratégie s’exprime aussi dans la manière de nommer/définir les défis (sociétaux) à relever.

Aux 7 défis sociétaux pour H2020, répondent non seulement les 10 défis de la SNR, mais aussi les autres dispositifs français, davantage axés sur l’innovation : 34 plans puis 9 solutions industrielles pour la NFI (Nouvelle France Industrielle), les 7 axes pour le PIA (Programme des Investissements d’Avenir), 7 puis 8 ambitions pour Innovation 2030 (voir plus bas pour le détail).


Label PIAInnovation 2030La-Nouvelle-France-Industrielle

 

 

 

Espace et espaces

Lorsqu’on les aligne avec les 7 défis d’H2020, le premier constat pour la SNR est que les espaces considérés sont ceux de l’univers. La SNR ajoute une ambition pour l’Europe, celle de l’espace (présent dans le PIA mais pas dans H2020). Pour la SNR (le PIA et la NFI), contrairement à H2020, il n’est fait expressément mention (à un niveau macro) ni des secteurs agricoles ou sylvicoles, ni des recherches marines, pourtant explicitement liées au défi de la sécurité alimentaire dans H2020. Implicitement, ils sont sans doute inclus dans le défi SNR de la gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique. Par contre, Innovation 2030 inclut les richesses marines et la chimie du végétal dans ses ambitions. Mais ce n’est là qu’une partie ou une vision orientée de ce que ces secteurs peuvent produire ou des enjeux qu’ils sont appelés à relever dans un pays de tradition agricole tel que la France, en outre 2ème puissance maritime mondiale en terme de ZEE et gestionnaire d’une grande diversité de façades maritimes sur le globe.

Numérique

Le défi H2020 d’une société innovante et inclusive apparaît porté dans la SNR par trois défis : stimuler le renouveau industriel ; société de l’information et de la communication ; sociétés innovantes, intégratives et adaptatives. Il semble bien que l’option privilégiée pour impulser un renouveau est celle du numérique. Ceci est confirmé par les options du PIA, de la NFI et d’Innovation 2030 où la société numérique, la confiance numérique, l’économie des données et les objets intelligents ont la part belle.

Santé

Les stratégies/dispositifs français apparaissent très mobilisée pour les problématiques de santé. Là où H2020 lie dans un défi santé, évolution démographique et bien-être, la SNR ne conserve que le lien santé et bien-être, l’évolution démographique devenant un défi en étant associée à la sécurité alimentaire. La démographie est ainsi affaire de ressources alimentaires mondiales. S’agissant des dispositifs davantage axés sur l’innovation et le monde économique, alors que le PIA cherche à progresser dans le domaine de la santé et des biotechnologies, les perspectives pour la santé sont celles d’une médecine du futur pour la NFI, d’une médecine individualisée et d’une silver économie, l’innovation au service de la longévité pour Innovation 2030.

Energie

S’agissant de l’énergie, H2020 s’intéresse à des énergies sûres, propres et efficaces alors que la SNR traite d’une énergie propre, sûre et efficace. Est-ce volontaire ? Cela semble une option assez claire puisqu’on cherchera à renforcer le stockage d’énergie (Innovation 2030) et à développer les énergies décarbonées, le nucléaire de demain, la transition énergétique (PIA) ; en creux, l’option du mix énergétique serait au second plan.

Ville et transport

Quant au défi H2020 de développer des transports intelligents, verts et intégrés, il est traduit dans la SNR par le défi des transports et systèmes urbains durables. Le focus est celui de la ville voire des métropoles, le reste étant en dehors, voir les thèmes ville durable (NFI) et faire émerger la ville de demain (PIA).

Alors, quels fondements aux stratégies de recherche (et d’innovation) françaises et européennes ?

Ce sont des « systèmes » différents.

H2020 peut afficher un élan : l’Europe ne se préoccupe pas d’entretenir les ressources (humaines en particulier), ni les dispositifs (administratif, législatif, technologique, …) qui sont de la responsabilité des Etats. Elle ne se préoccupe que de valeur ajoutée.

La SNR, quant à elle, doit entraîner, inciter, mobiliser les acteurs, institutions, chercheurs, enseignant-chercheurs, qui eux-mêmes vont candidater aux programmes H2020 pour financer leurs recherches (pour preuve l’intervention de Najat Vallaud-Belkacem citant H2020 comme l’un des 3 outils permettant de mettre en oeuvre la SNR nationale lors de la présentation de la SNR le 14 décembre dernier).

La France peut néanmoins , malgré les incantations des politiques, apparaître souveraine, finalement peu perméable au monde global, avec des ambitions fortes mais non forcément explicites, certaine de ses choix technologiques, énergétiques et spatiaux, et amatrice de solutions à la fois individuelles et centralisées.

Espoir et crainte

Espérons que les écosystèmes français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation vont de plus en plus s’entremêler. C’est l’un des objectifs du PIA 3 que de chercher à diminuer la prolifération des structures de « rencontres » entre ces écosystèmes. La simplification, la simplification, la simplification !

Mais comment, dans la pratique, mettre en œuvre cette SNR par des planifications et programmations adaptées lorsqu’environ 80% des budgets des organismes et établissements de recherche passent en masse salariale et que la rigidité des 20% restant, en particulier s’agissant des frais de fonctionnement, est très forte ?

Pour y voir plus clair…

Les 7 défis sociétaux d’Horizon 2020

·       Santé, évolution démographique et bien-être

·       Sécurité alimentaire, agriculture et sylviculture durables, recherche marine et maritime, recherche sur les voies de navigation intérieure

·       Energies sûres, propres et efficaces

·       Transports intelligents, verts et intégrés

·       Lutte contre le changement climatique, utilisation efficace des ressources, matières premières

·       L’Europe dans un monde en mutation : sociétés inclusives et innovantes

·       Sociétés sûres, protection de la liberté et de la sécurité de l’Europe et de ses citoyens

Les 10 défis de la SNR

·       Gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique

·       Une énergie, propre, sûre et efficace

·       Stimuler le renouveau industriel

·       Santé et bien-être

·       Sécurité alimentaire et défi démographique

·       Mobilité et systèmes urbains durables

·       Société de l’information et de la communication

·       Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives

·       Une ambition spatiale pour l’Europe

·       Liberté et sécurité de l’Europe, de ses citoyens et de ses résidents

Les 8 ambitions d’innovation 2030

·       Le stockage de l’énergie.

·       Recyclage des métaux

·       La valorisation des richesses marines

·       Les protéines végétales et la chimie du végétal

·       La médecine individualisée

·       La silver économie, l’innovation au service de la longévité

·       La valorisation des données massives (Big Data)

·       Sécurité collective et protection contre les actions malveillante

Les 10 solutions industrielles de la nouvelle France industrielle

·       Nouvelles ressources

·       Ville durable

·       Mobilité́ écologique

·       Transports de demain

·       Médecine du futur

·       Economie des données

·       Objets intelligents

·       Confiance numérique

·       Alimentation intelligente

Les 7 axes du programme des investissements d’avenir

·       Pôles et projets thématiques d’excellence

·       Favoriser le développement de PME innovantes

·       Accélérer le développement des sciences du vivant

·       Développer les énergies décarbonées et l’efficacité dans la gestion des ressources

·       Faire émerger la ville de demain

·       Inventer la mobilité du futur

·       Investir dans la société numérique

NOTA : ces réflexions ont été conduites avec Muriel Mambrini-Doudet, directrice de recherche INRA.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Une pensée sur “Anatomie comparée des défis sociétaux dans la SNR et H2020

  1. Très précieux exposé inventoriant des classements par finalités de domaines innovants.
    Ne faudrait-il pas y adjoindre en stratégies de management innovant, la Gouvernance en Responsabilité Sociétale ISO26000 qui, avec la GRI4 ouvre le chemin de l’implication citoyenne des entreprises et des organisations (dont les collectivités publiques) ainsi que la méthodologie des sciences du danger (les cindyniques) recommandant pour la réduction des risques y compris sociétaux, l’inter-comparaison des situations de danger par les acteurs concernés en Finalités – Règles et Déontologies – Valeurs ?
    S’agissant d’un outil de coopération des préventeurs citoyens volontaires ISO 26000, nous adresserons à tous ceux qui le souhaitent via assoDOTalternordATlaposteDOTnet, l’état d’avancement des spécifications générales EURO26000, pour lesquelles les compétences de bonne volontés disponibles sont invitées à contribuer en débat contradictoire. Bonnes Fêtes

Laisser un commentaire