Le CEA, l’institution publique la plus innovante au monde !

L’innovation est surtout l’affaire des acteurs économiques. Ce qui n’empêche pas des institutions publiques d’y « contribuer », ni les Etats de chercher à la soutenir pour développer leur compétitivité nationale.

La France est performante en la matière… et pas seulement pour la prolifération de dispositifs visant à soutenir l’innovation. Ce ne sont pas moins de 4 institutions publiques françaises qui sont présentes dans les 25 institutions publiques de recherche les plus innovantes, selon un récent classement de l’Agence Reuther. C’est même le CEA qui est en tête de ce classement qui comporte aussi le CNRS (à la 5ème place), l’Inserm (10ème) et le réseau des Instituts Pasteur (17ème).

1603 Patents Reuters

Institutions Pays Score
CEA France 206
Fraunhofer Allemagne 202
JST (Agence pour les sciences et la technologie) Japon 201
HHS (département de la santé) États-Unis 193
CNRS France 189
Institut coréen des sciences et de la technologie Corée du Sud 183
AIST (science industrielle et de la technologie) Japon 182
DOE (Département de l’énergie) États-Unis 179
Agence pour la science, la technologie et la recherche Singapour 175
Inserm France 175
Helmholtz association Allemagne 157
Département des anciens combattants États-Unis 157
Riken (Institut de recherche scientifique) Japon 146
Conseil national de la recherche canadien Canada 139
Institut Max Planck Allemagne 137
Académie des sciences chinoise Chine 135
Le réseau international des Instituts Pasteur France 135
NIMS (sciences des matériaux) Japon 132
La marine américaine États-Unis 123
Csiro (recherche industrielle et scientifique) Australie 119
Conseil de la recherche espagnol Espagne 114
L’Académie Sinica Taïwan 106
L’armée américaine États-Unis 100
La Nasa États-Unis 99
L’Académie des sciences russe Russie 98

 

L’Europe est le continent le plus représenté avec 9 institutions, puis vient l’Asie (8).

Les Académies des sciences chinoise et russe sont présentes mais avec un score modeste (16ème et 25ème).

Les Fraunhofer allemands sont deuxièmes. On peut se demander où auraient été classé le regroupement des Instituts Carnot si ils avaient été pris en compte.

Enfin, la présence « surprise » en 12ème position du département des anciens combattants américains (Department of Veterans Affairs) s’explique par les études en matière médicales qu’il réalise.

Ce classement est évidemment dépendant de la structuration en Instituts. Chaque organisation a été évaluée à partir d’indicateurs tels que :

  • le nombre de demandes de brevets,
  • le taux de brevets délivrés,
  • la portée mondiale des familles de brevets,
  • le nombre et le taux de citations des brevets,
  • le facteur d’impact de ces citations,
  • l’impact des brevets cités dans des publications,
  • le nombre d’articles cités dans des publications d’industriels,
  • le nombre de publications et le taux de celles réalisées en collaboration avec un industriel.

http://www.reuters.com/article/us-innovation-rankings-idUSKCN0WA2A5

CEA

1603 Patents CEA

CNRS

1603 Patents CNRS

Inserm

1603 Patents  Inserm

Réseau des Instituts Pasteur

1603 Patents Pasteur


Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *