Bonne année à tous

L’année 2015 se termine, marquée en particulier par d’horribles attentats terroristes (France, Tunisie, …).

Adam Smith rappelait dans La Richesse des Nations que le premier devoir du Souverain  est de protéger la société contre la violence et l’invasion d’autres sociétés. Les deux autres devoirs sont de protéger la société contre l’injustice ou l’oppression de tout autre membre et d’élever et entretenir ses ouvrages publics, en y incluant la dépense des institutions pour l’instruction publique.

Quelques chiffres méritent d’être rappelés.

Les 4 premiers budgets étatiques français (2016) sont l’enseignement scolaire (46,5 Md€), la charge de la dette (44,5 Md€), la défense (30,6 Md€), la recherche et l’enseignement supérieur (25,6 Md€).

Parmi les 34 pays de l’OCDE, la palme des prélèvements obligatoires (au sens OCDE, en particulier hors cotisations sociales imputées et hors crédits d’impôts) en 2014 revient au Danemark (50,9% du PIB), suivi par la France (45,2%, en hausse de 0,2 point sur un an) pour une moyenne OCDE de 34,4%.

Selon les agrégats Insee, les dépenses publiques 2014 ont représenté 57,5% du PIB alors que les recettes publiques ont représenté 53,6%. La dette publique française (au sens Maastricht et selon l’Insee) représente 95,6% du PIB.

Néanmoins, soyons optimistes. Tout ne va pas si mal.

Trois exemples simples sur les thèmes ESRI. S’agissant de l’enseignement supérieur, le niveau de la population s’est élevé depuis 30 ans : 44% des 25-34 ans sont diplomés de l’enseignement supérieur alors que seulement 20% des 55-64 ans le sont (source OCDE). S’agissant de la recherche, l’attractivité de la France pour les investissement de R&D se confirme, en particulier grâce au CIR et aux pôles de compétitivité (source Business France). S’agissant de « l’innovation », l’investissement en R&D des entreprises françaises est au deuxième rang européen et au cinquième rang mondial (sources UE).

Sur le plan géostratégique, je voudrai simplement mentionner la reprise ou l’intensification de dialogues, autrefois compliqués, au plus haut niveau (Obama-Castro, Hollande-Poutine, Modi-Sharif,…), un succès pour la COP 21, le prix Nobel de la paix au quartet tunisien, …

Je forme le voeu que nos sociétés, en particulier la société française que nous contribuons tous à construire par nos actions, par nos paroles, par nos votes, sachent trouver leurs équilibres entre identité et vivre ensemble et entre économie et social. Créons du lien. Parlons-nous. Faisons nous confiance. Sachons briser des tabous et lever des blocages dogmatiques.

Sachons inventer 2016 en étant ouverts, en nous inspirant des réussites positives et en raisonnant moyen-long terme.

20151226_174048_LLS - copie

Urte Berri On pour mes amis basques.

Bono Annato pour mes amis provençaux.

Bloavez Mad pour mes amis bretons. 

عام سعيد pour mes amis tunisiens.

Excellente année à tous.

Michel Bouvet

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Une pensée sur “Bonne année à tous

  1. « Créons du lien. Parlons-nous. Faisons nous confiance. Sachons briser des tabous et lever des blocages dogmatiques » … c’est bien là l’essentiel, être et savoir rester des Êtres en Humanité.

    J’adresse mes tous meilleurs voeux à chacun de mes soeurs et frères en lien et en humanité.

Laisser un commentaire