Qui sont les innovateurs mondiaux ?

Trois classements sur l’innovation, récemment parus, ont des conclusions paradoxales s’agissant de la France… Tout dépend des critères.

*****************

Classement Global Innovation 1000 

Les dépenses et implantations R&D des plus grands groupes mondiaux, combien et où ces entreprises investissent et quelles sont leurs dépenses d’innovation, font l’objet d’un rapport de PwC PricewaterhouseCoopers), via son entité de conseil en stratégie Strategy&, The 2015 Global Innovation 1000.

1511 GI 0

L’Asie est devenue la première région mondiale pour les dépenses de R&D des entreprises (35 %), devant l’Amérique du Nord (33 %) et l’Europe (28 %) grace à l’accès à un marché en forte croissance, la proximité des fournisseurs et sites clés de fabrication et les coûts de développement. Le rapport signale, l’Europe chutant à la troisième place, un renversement de tendance complet par rapport à 2007, année durant laquelle elle faisait figure de leader dans ce classement.

L’enquête propose une analyse exclusive de l’empreinte R&D de 207 des plus grandes entreprises engagées financièrement en matière de R&D.

S’agissant des entreprises les plus innovantes, Apple, Google et Tesla dominent.

1511 GI 33

Volkswagen (sic !) (13,8 Md€), Samsung (12,8 Md€), Intel (10,4 Md€) forment le podium des compagnies les dépensant le plus en R&D, podium inchangé depuis l’année dernière. La première entreprise française est Sanofi, 16ème.

1511 GI 2

S’agissant de la France et de l’Allemagne, le rapport note : R&D is most noticeably flowing out of France and Germany. The former saw both domestic and imported R&D decrease (20 % and 21 %, respectively) between 2007 and 2015, and exports increase 46 percent. While Germany did increase its domestic R&D (48 %), imports declined (2 %) and exports increased a staggering 76 % from 2007 to 2015. Entre 2007 et 2015, la part de R&D française effectué à l’étranger est passée de 50 % à 65 % ! La chute est encore plus brutale au Royaume-Uni, passant de 67 % à 80 %.

Les Etats-Unis d’Amérique restent la nation avec les plus grandes dépenses domestics de R&D, suivis, loin derrière, par la Chine et le Japon. La France est 7ème, baissant de 21% en montant depuis 2014.

http://www.strategyand.pwc.com/fr/home

http://www.strategyand.pwc.com/innovation1000

***************

Thomas Reuters vient de publier son rapport sur les 100 premiers innovateurs mondiaux, 2015 Top 100 Global InnovatorsThomas Reuters ne fournit pas un classement. Dans les tableaux, les « entreprises » sont cités par ordre alphabétique.

1511 100 Fig 0

La valeur d’innovation est évaluée selon quatre paramètres : le volume (nombre de brevets), le taux de succès (la différence entre les brevets déposés et ceux validés), la portée internationale des brevets et enfin leur influence (nombre de fois où un brevet d’origine est cité par d’autres demandeurs).

La France y conserve sa troisième place mondiale et première place européenne avec 10 institutions classées, sept entreprises (Alcatel-Lucent, Alstom, Arkema, Safran, Saint-Gobain, Thales et Valeo ) et trois organismes de recherche (CEA, CNRS, IFPEN). Si Thales et Valeo font leur retour dans le classement depuis 2013, Alstom y apparaît pour la première fois.

En Europe, la France est la plus représentée (10) devant l’Allemagne (4) puis la Suisse (3)

1511 100 Fig 3

Le classement est toujours dominé par le Japon (40) devant les États-Unis (35) puis la France (10). La Chine sort du classement.

 1511 100 Fig 1

La France passe de 7 à 10 institutions représentées dans ce top 100. Voir http://science-innovation-developpement.com/france-3eme-innovateur-mondial-mais-en-moins-bonne-posture-selon-le-classement-thomson-reuters/ pour le classement 2014.

 1511 100 Fig 2

http://top100innovators.stateofinnovation.thomsonreuters.com

Voir les classements 2014 : http://science-innovation-developpement.com/actualite-de-linnovation-etudes-chiffres-et-classement/

*********

L’université de Cornell (États-Unis), l’Insead et l’OMPI ont publié la version 2015 de leur indice mondial de l’innovation.

Il classe 141 pays grâce à 79 indicateurs portant, entre autres, sur la qualité de l’éducation, des universités, des infrastructures et de la connaissance.

1511-GI-Cadresmall

La France gagne une place, au 21ème rang, mais atteint la 7ème pour la qualité de son innovation.

Le top 25 de ce classement reste à peu près inchangé malgré l’entrée de la République Tchèque (24ème) et le retour de l’Irlande dans le top 10 (8ème).

La Suisse domine toujours le classement devant le Royaume Uni et la Suède. Comme les années précédentes, ce classement met en évidence une fracture de l’innovation persistante entre les 25 premières économies mondiales et les autres.

Ce rapport met en exergue l’importance cruciale de l’innovation de haute qualité, mesurée par la performance des universités, la portée des articles scientifiques et le nombre de familles de brevets déposées. Ce La France est 7ème de ce classement thématique, dominé par les États-Unis devant le Royaume-Uni en raison de la présence d’universités de classe mondiale, puis le Japon, l’Allemagne, la Suisse et le Canada.

Mouvements au sein du top 10 depuis 2012 :

1511-GI3small

https://www.globalinnovationindex.org/content/page/gii-full-report-2015/

https://www.globalinnovationindex.org/content/page/data-analysis/

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire